Là-haut

Grossesse, télétravail et futur professionnel

 

Quand on s’est lancé l’an dernier dans l’aventure « Faisons un bébé » il y avait deux choses qui me faisaient le plus peur : l’échec et ma vie professionnelle.

 

Le premier a vite été résolu puisque un peu moins de 4 mois après l’arrêt de la pilule je suis tombée enceinte (ce qui est plus que raisonnable bien entendu). Pour ma vie professionnelle et son futur c’est une autre histoire et des inquiétudes bien plus personnelles et « solitaires ». J’en ai parlé plusieurs fois ici je suis 3 jours à Bordeaux, 2 jours à Paris. 1 an et demi plus tard j’ai le rythme dans la peau et je dois dire qu’il me convient très bien même si certains inconvénients sont parfois plus difficiles à supporter. Que se passera-t-il une fois bébé né ?

 

Bonne question…je veux continuer à bosser et à profiter des avantages de ce rythme qui sera sans doute un peu chamboulé en fonction de beaucoup trop de facteurs (boulot de l’amoureux, nourrice, prix, santé mentale…pour les nuits trop courtes ahah). De même, si pour le moment je supporte encore assez bien le train le pourrais-je jusqu’à fin juillet/début août ?

 

Bref beaucoup d’interrogations ! Certains me diront que j’aurais du changer de travail pour être à Bordeaux…bien entendu que j’y ai pensé. Mais franchement que sont deux jours/semaine loin de ma petite famille  et 1h minimum de transports journaliers ? Je pense qu’au quotidien mon rythme sera beaucoup plus agréable. Ensuite il y a eu la question du salaire (pas les mêmes faut pas rêver) et sans oublier qu’il fallait le trouver ce boulot ! Bordeaux se développe, certes, mais pas pour tout et côté web je trouve la ville un peu à la ramasse (comparé à Nantes par exemple).

 

L’annonce à mes patrons

 

J’au du l’annoncer à l’arrache avant l’échographie et finalement c’était tant mieux ! Mes patrons ne l’ont ni bien ni mal pris, mais c’était plutôt positif ! Ca fait 5 ans que je suis dans la boîte, je me suis beaucoup investie, j’ai pris en grade et j’ai la chance d’avoir de bons rapports avec eux. Malgré tout la crainte de me voir partir soit plus tôt (je gère beaucoup beaucoup de choses) soit définitivement se fait un peu sentir du coup à moi de montrer que je suis motivée et que j’y tiens à mon boulot (ma santé reste prioritaire bien entendu mais je suis en forme 🙂 )

 

Finalement même si j’ai déjà bien commencé à préparer des choses et qu’on a l’équipe pour assurer mon absence, l’idée de ne pas travailler pendant plusieurs mois me paraît  irréelle et le retour m’effraie toujours  beaucoup un peu. J’essaye donc de ne pas trop y penser et je verrais bien au fur et à mesure…

 

Et vous comment s’est passée l’annonce à vos employeurs ?

Pas encore de commentaires

Laissez un petit commentaire