Lecture

Jolie découverte : la saga La Passe Miroir

Je n’ai, il me semble, encore jamais parlé lecture ici. Il faut dire que je suis une lectrice qui fonctionne par période, c’est un peu tout ou rien et cela dure depuis toute petite. On ne peut pas dire d’ailleurs que mes lectures ont beaucoup évolué depuis : fantastique, SF, romantiques et historiques. Je déteste tout ce qui se rapproche des thriller et je lis rarement des livres autour d’histoires vraies.
Comme beaucoup j’ai dévoré les Harry Potter et j’ai grandi avec la saga étant donné que j’avais 9 ans quand j’ai lu le 1er tome (ouuuh ça nous rajeunit pas!). Depuis, même si j’ai eu quelques précieux coups de cœur j’ai du mal à retrouver ces histoires où on aimerait que le livre fasse quelque mille pages supplémentaires !
Jusqu’au jour où je tombe sur la saga « La passe miroir » de Christelle Dabos, ce n’est plus une nouveauté mais j’avais vraiment envie de vous en parler. Depuis que j’ai quitté l’âge des romans « jeunes adultes » je n’ai lu que hunger games et divergent en Anglais pour m’entraîner avec des lectures « simples ». J’ai même hésité un moment avant de commencer « la passe miroir » et finalement les avis sur le web m’ont convaincus qu’il ne s’agissait pas là d’un roman fantastique QUE pour les ados.

la-passe-miroir---livre-1---les-fiances-de-l-hiver-282811
On tombe très TRES vite sous le charme de cet univers magique inventé par l’auteure, au point d’avoir du mal à poser la liseuse (pour les plus « modernes » d’entre nous). Pour ceux qui ne connaissent pas encore, voici le résumé extrait du site :
« Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel. »

Les personnages sont vraiment attachants, j’ai été très vite absorbée par les descriptions et j’ai imaginé chaque détail de cet univers inédit. Parfois on pense qu’un moment ou un détail est insignifiant et finalement la page suivant on découvre que l’histoire est bien plus subtile qu’on aurait pu le croire et on est donc régulièrement surpris tout au long de la lecture.

J’ai enchaîné immédiatement sur le 2ème tome et je ne me souviens pas la dernière fois que je me suis sentie aussi frustrée de ne pas pouvoir lire la suite. Un sentiment encore plus fort qu’un season final de Game of Thrones ou Walkind Dead ! Sauf que là, je ne connais pas encore la date de sortie du 3ème tome…seule certitude : pas besoin d’attendre la traduction (vite les auteurs francophones).

Bref je vous le conseille sans hésité, encore plus quand on connaît le parcours très touchant de l’auteure et de sa saga.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.